LA BIOMASSE - LE BOIS ÉNERGIE

1er département producteur de bois en région Sud Provence Alpes Côte d'Azur,  3ème rang des départements en termes de surface forestière.

Dans les Alpes de Haute Provence, la forêt s’étend sur 393 000 ha soit 56% du territoire.
La surface forestière joue donc un rôle déterminant au niveau économique (emploi), social, culturel (détente, tourisme), et environnemental (protection de l’habitat, de l’air, du sol, des eaux…).

Une récolte annuelle en 2013 d’environ 234 000 m3 qui fait de ce département le 1er producteur de bois en région Sud Provence Alpes Côte d'Azur.

Une prépondérance de la forêt résineuse (pin sylvestre, mélèze, pin noir).
40% des forêts certifiées PEFC
53% de la forêt est privée avec un très fort morcellement

Exploitations dans le département :

Plaquettes forestières (valorisation des bois résineux)

En tenant compte de la difficulté d’accès et du morcellement des forêts publiques et privées, le potentiel du département a été évalué à 112 000 tonnes par an.
Sur toute la production de résineux dans les forêts du département (724 000 m3/ an) :

  • 394 000 m3 / an sont exploitables pour l’industrie
  • 160 000m3/ an sont exploitables pour le bois énergie
  • le reste est utilisé pour le bois d’œuvre (charpente).
    Dans les Alpes de Haute Provence, 41 % des résineux sont exploités (beaucoup plus que dans les autres départements, avec une moyenne de 24% pour la région Sud Provence Alpes Côte d'Azur). Le prix des plaquettes forestières est de 2.5 cts KWh pour 75% de la ressource mobilisable

Déchets (valorisation des bois issus des débroussaillements)

Dans les Alpes de Haute-Provence le gisement disponible en déchet n’est pas très importante.

Connexes de scieries (bois issu des chutes)

1 800 tonnes/ an (diminution liée aux problématiques d’accès) La fermeture de scieries constatée sur le département entraîne une diminution du gisement de bois connexes.

Cependant les territoires de la vallée de l’Ubaye et de la vallée du Verdon portent des projets de pôles bois : scieries première et seconde transformation, installation d’artisans…

Plaquette forestière : 2390 Tonnes de CO2 évités, 760 TEP substitué et 2.3 ETP emploi.

La biomasse, le bois énergie

En janvier 2016, dans les Alpes de Haute Provence, nous comptions :

56 chaufferies bois collectives consommant 13 658 tonnes bois déchiqueté. Elles cumulent  14,7 MW. Pour chaque 10 000 tonnes consommés en chaufferie, nous avons la création de 9 emplois.

Ainsi, les chaufferies présentes sur le territoire des Alpes de Haute Provence impliquent 12.3 ETP.

Quelques chiffres :